Historique

La genèse de l’association

 HISTO1 En 1948, dans le quartier des Trois Baudets à HEM, Madame PROUVOST, épouse d’un grand patron du textile, crée la première Maison de l’Enfance, nouvelle réalisation sociale appelée à essaimer dans la région.

Ainsi, en 1951, le Centre Social du Laboureur est inauguré à Wattrelos. L’accent est alors mis sur la formation ménagère des femmes, les activités pour enfants et la création d’un centre de soins. On assiste également au démarrage des permanences sociales.

En 1956, avec le développement des quartiers neufs sur Wattrelos, la Maison de l’Enfance du LABOUREUR ouvre une antenne sur le quartier de la Mousserie.

En 1958, la nouvelle extension dans un collectif de la rue de Flandre voit la naissance des premières actions sur le quartier de Beaulieu.

Des maisons de l’enfance à l’association des centres sociaux

En juillet 1966 à la demande des familles, des Centres de loisirs pour les enfants de 4 à 14 ans sont mis en place pendant les vacances scolaires.

En 1969, avec la création de l’Association des Centres Sociaux de Wattrelos (ACSW), les Maisons de l’Enfance deviennent «Centres Sociaux ».HISTO2

Cette Association gère le Centre Social du Labouteur, le Centre Social de la Mousserie Marti
noire, et le Centre Social de Beaulieu.

Pendant ce temps à Beaulieu :

En 1966, le Centre Social vient s’installer rue Churchill, afin de développer ses activités au cœur même de la seule partie, à l’époque bâtie de la Z.U.P..

L exiguïté des locaux de la rue Churchill rend impossible toute extension des activités du Centre Social dont l’objectif essentiel est d’assurer le meilleur accueil des familles, de mettre à disposition de ces dernières un certain nombre de services et de leur proposer une gamme très étendue d’activités.

Dès lors, une action est menée conjointement par les responsables du Centre, le comité d’usagers, pour obtenir la construction d’un nouvel équipement, et en attendant ce dernier la mise à disposition de locaux supplémentaires.

C’est ainsi qu’en 1974 le Centre Social voit mettre à sa disposition des locaux collectifs résidentiels square Colbert.

La décision prise pHISTO3ar la Municipalité d’être maître d’œuvre dans l’édification du nouvel équipement contribue à la réalisation d’un accord entre toutes les parties prenantes ou concernées par cette construction.

C’est ainsi que fin 1976, le Centre Social intègre les nouveaux bâtiments de la rue Léon Blum.

1983, création du Service d’Aide à Domicile pour les personnes âgées (SSIAD)

Sous l’impulsion de la directrice et d’une infirmière de Beaulieu, le SSIAD est créé. Il deviendra ensuite une entité indépendante.

1990, changement de Président à la tête de l’Association

Le nouveau Président impulse rapidement une nouvelle organisation. En 1991, un poste de directrice administrative et un poste de directeur technique et pédagogique sont créés. Cette centralisation s’accompagne d’une forte augmentation de la subvention municipale.

En 1992, l’Association s’engage dans l’insertion par l’économique. Deux postes de chargé de mission emploi/formation sont affectés à la Mousserie et à Beaulieu.

L’Association devient également instructeur R.M.I. devenu R.S.A aujourd’hui.

Juillet 1991, changement de direction

Le centre social s’implique fortement dans l’insertion sociale et professionnelle.

Depuis 1990, le quartier de Beaulieu est reconnu site Développement Social des Quartiers. Cette procédure permet le développement des actions d’accompagnement scolaire et de prévention vers les pré-adolescents.

En 1994, une nouvelle construction est inaugurée : elle accueille le Jardin «Pirouette», lieu d’accueil parents-enfants.

1994, arrivée du nouvel et actuel président : Messaoud Chayani

Messaoud CHAYANI devient Président en décembre en 1994 qui s’accompagne d’une volonté forte du Conseil d’Administration de renouer un dialogue constructif avec la ville.

Les années 2000′ :

En 2003, suite à une consultation des habitants, le centre Social de Beaulieu devient le centre social de l’AVENIR 

En 2005, Après un long travail des acteurs bénévoles et salariés le projet associatif est validé par l’Assemblée Générale. Les valeurs de l’Association et des orientations par secteurs sont formalisés.

La Démocratie :Prendre la parole pour être porteur de changement

Le Respect : Tolérer les différences pour mieux s’ouvrir aux autres

La Laïcité : Intelligence du respect et respect dans l’intelligence

La Solidarité au quotidien : S’engager avec  et pour les autres

2008, Wattrelos Futsal rejoint l’ACSW

À propos de l'auteur

Association des Centres Sociaux de Wattrelos